Audi A4 S-Line Quattro 2000

Ce petit karting avec lequel j’avais atteint 240 km/h m’a laissé un souvenir indélébile.

C’est en revenant de Belgique que l’envie m’est venue. Auparavant propriétaire d’un pauvre Scenic Renault 1,9 dti , je gagnais pas mal de fric j’ai donc franchi le cap pour le prestige Audi !

Une tenue de route incroyable avec ses pneus en 225/45 R17, ses amortisseurs Koni , son châssis sport renforcé, sa motricité intégrale (Quattro ).

De la puissance avec son moteur TDI de 6 cylindres en V au bruit si singulier qui développe 150 CV, boite de vitesses manuelle 6 rapports.

Un habitacle sécurisant, chaleureux et confortable : mémoire assise selon l’une des 2 clés de contact, ronce de noyer, volant sport cuir 3 branches, climatisation régulée, équipement audio BOSE (RDS et chargeur de CD) avec sa petite antenne radio très discrète sur le coffre.

Achetée en 2005 et revendue à contrecœur en 2007 par peur de ne pouvoir en assumer les frais en cas de casse. Je l’ai aussi vendue car j’avais l’opportunité d’acheter une autre A4 Avant (break), moins performante et plus vieilles, mais qui aurait dû coûter moins cher en entretien. Ce ne fut pas le cas car 5 jours après l’acquisition j’ai cassé la courroie de distribution s’en est suivie une liste d’innombrables frais.

Je me referai une belle Audi dans le futur, ça c’est sûr !