Chaouis 03 – Sir Edoir

Chaouis 03 - 01

Allez, encore un petit historique !

Juillet 2007 je suis de retour à Montluçon après 5 ans d’absence…

Une histoire de cœur

Je reprend contact avec les potes toujours présent dans le coin dont Yannick et Olivier :

  • Yannick – Quelques années plus tôt on a joué dans la cave de chez mon père, on reprenait du Doors, Renaud, …, Sepultura. Yannick chantait, son frère Stéphane (également chez Raven Crown) était à la batterie, Fabien au clavier (paix à son âme), Thony (mon pote bassiste depuis … 1996 je crois) et moi à la guitare. Notre groupe à ce moment là s’appelait Les Bras Cassés ! On a jamais joué live, juste en cave.  Fabien a eu la mauvaise idée de mourrir, on a PAS poursuivi ! Tout le monde était très affecté par la perte d’une personne si intelligente, jeune et talentueuse, je lui ai d’ailleurs dédié le titre Chacun son tour.
  • Olivier – Lui aussi était un excellent pote de Fabien. D’ailleurs ce sont eux, avec leur ami Rafaël (décédé lui aussi), qui un jour de « déconnade » de répétition ont créé la célèbre chanson Marguerite ! Rendons à César ce qui est à César ^^
    Avec Olivier, depuis bien longtemps on voulait jouer ensemble lui et moi mais l’occasion ne s’était jamais présentée avec 2007. Meilleur ami de Yannick, il était évident que quitte à faire quelque chose, on le ferait tous les trois ensemble.

Jouer ensemble se voulait convivial, amical, chaleureux et spontané.

Quelle trajectoire ?

On a trois bonshommes, de quoi s’amuser ! Yannick se fout de savoir ce qu’on va jouer, Olivier veut de la chanson française en reprise/adaptation, moi je veux jouer et arranger. L’idée d’Olivier c’était d’adapter reprendre de la vieille chanson (Anna Marly – La complainte des Partisans) et composer (Candice). Pour ma part quand j’ai des trucs sur le coeur, j’aime pouvoir le sortir en chanson (Maman Papa, Montluçon en Bourbonnais) et je voulais qu’on immortalise en une version définitive et complète la célèbre Marguerite !

Au-delà de ça, toutes proportions gardées, ON NE SE PRENAIT PAS AU SÉRIEUX ! On était conscient de nos piètres qualités artistiques :

C’est sérieux ?

Chaouis 03 - 02Non ! On s’amusait, on mangeait et braillait … c’était notre concept. On buvait un peu et on rigolait. La fois où ça a failli être sérieux, ça a capoté car les contraintes se sont faites sentir. (Orangeraie ATHANOR, Fête de la musique)


Mon petit frère Christophe venait d’ouvrir son Studio Overhead au dessus l’école de musique JeepGuitare. Nous y sommes donc allé pour répéter avec Christophe qui un temps donné fut d’accord pour assurer la batterie. Jérome, propriétaire des locaux, gérant du magasin Espace Musical à Montluçon par charité est venu une fois ou deux faire la basse. La température baissé, les niveaux de motivation n’étaient pas les mêmes chez tous les membres, les créneaux communs étaient impossible à planifier … ça a capoté !

Du plaisir ?

À fond ! Du bonheur même. Quelle chance d’avoir des potes comme Yannick et Olivier. De la franche rigolade TOUT LE TEMPS. Bonne humeur assurée avec parfois un manque de sérieux déconcertant – je me sentais un peu seul des fois ^^ – mais toujours de bons moments qui se traduisaient par des gros repas arrosés.

Par rapport aux répètes, c’était chacun une guitare et on chantait dans mon salon et/ou bureau.

Quand les potes partaient je créais les arrangements en composant les batteries sur séquenceur, enregistrant les parties de basse. À leur retour, j’enregistrais la voix des copains et hop !

Notre amie commune Lydie est aussi venue chanter une fois ou deux sur la Complainte des Partisans.

On était des stars ^^ !!!

24 décembre 2007

Encore un peu et on passait le réveillon ensemble !

Pour service rendu, Olivier a gagné une jolie 309 Peugeot pas finie d’usée 😀 ! Le pauvre quelle ne fut pas sa peine lorsqu’il s’est aperçu qu’après 2 ans de sommeil la belle ne démarrait plus. C’est donc en bon Chaouis qu’on s’est serré les coudes pour remettre l’auto en route.

Ma femme, qui ne l’était pas officiellement à cette époque là, a immortalisé le moment par des photos et vidéos.

Quand les Chaouis mettent les mains dans l’cambouis … c’est avant la dinde aux marrons :

N’importe quoi vous m’direz ?! M’en fout, on est des potes et on s’est bien marré.

Lassitude

Les rendez-vous se faisaient plus rare car la paire de meilleurs amis étaient de plus en plus pris (handball) et moi j’avais envie de composer … c’est là que j’ai créé mon Burnogson, repris Montluçon en Bourbonnais et enrôlé Lydie dans mes deux premiers albums.

Olivier ne sentant pas la fin arriver proposa de changer le nom du groupe, il voulait un anagramme de Noir Désir. Il avait déjà tout calculé (nom de groupe, titre du premier album) :

  • Sir Edoir
    Sans N

On a rejoué une fois ou deux et puis on a arrété … non-officiellement mais arrêté quand même en laissant, autant que je me souvienne, 3 morceaux sur le grill :

  • Pauvre Marianne
  • Isostatique
  • Il est arrivé

On se retrouve de temps en temps, on touche la guitare et on se marre, on mange, on boit.

Notre dernier délire enregistré c’est Casse-croûte entre amis.

C’est cool 🙂

Article by Bruno

"Mon Journal Intime" - Y'a pas de contributeurs, éditeurs et autres auteurs. C'est parfois écrit bizarrement ... pourrit ... Prolixe ... tant pis ! J'écris vrai à l'instant T et je retouche quand ça ne me plait plus à l'instant T + n.

Comments: no replies

Join in: leave your comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.